L’INTERCOMMUNALE PURE DE FINANCEMENT DU HAINAUT (IPFH) INJECTE 669.000 EUR

POUR LA NOUVELLE UNITE DE BIOMETHANISATION A THUIN

Charleroi, le 1/3/2019 – La ville de Thuin, la société Walvert et l’IPFH ont inauguré ce jeudi 28/2 une unité de biométhanisation. À la clé, de belles économies d’énergie rendues possibles grâce à la participation financière de l’IPFH. L’intercommunale renforce sa volonté d’investir toujours plus dans les projets liés au développement durable.

Du chauffage et de l’électricité produits sur site

La cogénération issue de l’unité de biométhanisation de Thuin produira annuellement du biogaz pour l’équivalent de 400.000 litres de mazout. Celui-ci sera utilisé pour le chauffage du hall sportif de Thuin situé à proximité de l’unité. Quant à l’électricité, ce seront 5000 MWh par an (l’équivalent de la consommation de 1.500 ménages) qui seront réinjectés sur le réseau électrique.

A partir de cette année, ce sont quelque 12.000 tonnes de déchets agricoles issus de l’activité locale qui seront recyclés en biogaz et en électricité. Quant aux résidus du processus de cogénération (digestat), ils seront utilisés comme fertilisants agricoles naturels et sans odeurs.

L’IPFH, un soutien financier important des projets durables

La réalisation de l’unité de biométhanisation de Thuin pour un coût de 3,7 Millions EUR est le fruit d’un partenariat entre la coopérative citoyenne CLEF, la société Walvert et l’IPFH. Les trois partenaires ont investi 1 Million EUR (dont 669.000 EUR pour l’IPFH). Le solde (2,7 Millions EUR) a été financé par emprunt bancaire.

Pour Karl De Vos, Président du Conseil d’Administration de l’IPFH : « Ce partenariat s’accorde parfaitement avec la volonté du CA d’engager toujours plus l’IPFH dans le développement durable et les projets « verts ». Sur les 5 dernières années, il y a eu une croissance importante des investissements de l’intercommunale dans ce domaine. »

A ce jour, ce sont plus près de 10M€ qui ont été injectés par l’IPFH dans de tels projets. Mais bien d’autres sont en cours :  « Il y a 15 jours, nous avons inauguré une pompe CNG (gaz naturel comprimé) à Soignies. Quatre autres pompes CNG seront construites en 2019 avec notre partenaire ENORA. Toujours en 2019, cinq nouveaux parcs éoliens verront aussi le jour avec nos partenaires Wind4Wallonia et ActiVent Wallonie. Au total, d’ici la fin de cette année, 18 éoliennes produiront de l’électricité grâce aux investissements réalisés par l’IPFH » ajoute Karl De Vos.

A PROPOS DE l’IPFH

L’Intercommunale Pure de Financement du Hainaut (IPFH) gère les intérêts de ses associés communaux en prenant des participations dans des sociétés actives dans le domaine de l’énergie (principalement ORES, FLUXYS et ELIA).

Son portefeuille de participations est évalué à près d’1,2 milliard d’euros et l’IPFH distribue chaque année à ses actionnaires près de 40 millions d’euros de dividendes. Son portefeuille est composé de 57 villes et communes du Hainaut et des trois intercommunales de développement économique : IGRETEC, IDEA et IDETA.

Outre la gestion de ces participations financières, l’IPFH gère et développe une Centrale d’achats d’énergie pour ses 305 adhérents publics. Cela leur permet de proposer des tarifs avantageux négociés par des experts à leurs adhérents. En 2015, l’IPFH a décidé d’orienter sa stratégie vers le développement durable. Un Secteur « Participations énergétiques » a été créé et accueille désormais les investissements réalisés dans le secteur des énergies renouvelables. Des partenariats publics-privés se sont concrétisés dans les secteurs de l’éolien, de la biométhanisation ou encore du CNG.

Contact :  Raphaël DURANT, Secrétaire général de l’IPFH :  071/20.28.81  energie@ipfh.be